slide

Madame, Monsieur,

Après un an et demi de mandat, il nous a semblé opportun de faire un premier bilan sur les promesses faites lors de la dernière campagne municipale 2014.

Notre société bouge, l’actualité nous montre des drames humains et une catastrophe humanitaire pointe à l’horizon. Nous ne pouvons pas rester inactifs face à ces images insoutenables.

Bien sur nous n’allons pas rester les bras croisés et rester indifférents à ce drame qui se joue et nous saurons prendre nos responsabilités.

Certains politiques du FN et de la droite dure, pour raisons électorales, surfent déjà sur la vague de l’insécurité et de la peur.

Ne tombons pas dans ce piège de la haine de l’autre.

Notre gouvernement et tous les gouvernements européens doivent se mobiliser et donner une réponse forte pour aider toutes ces personnes qui viennent pour leur survie.

Il faut intervenir politiquement et économiquement dans tous ces pays qui sont en conflit ou traversent des crises économiques et écologiques pour que tous ces migrants puissent rester chez eux : personne ne quitte sa terre pour le plaisir.

Malgré la baisse des dotations de l’Etat aux municipalités notre équipe s’est engagée à ne pas augmenter les tarifs des services municipaux pour les Appelous et les subventions aux associations n’ont pas baissées au contraire de nombreuses villes.

L’équipe de Marc Petit a toujours eu à cœur de défendre le service public et l’intérêt de ses concitoyens, de c e fait nous sommes très vigilants quant à la survie des urgences de l’hôpital de Firminy et de ses conséquences pour les habitants de la vallée de l’Ondaine et au-delà

Nous sommes toujours à votre écoute et travaillons pour ne pas vous décevoir.